Avis de recrutement (interne et externe)

  • Responsable Administratif(tive) et Financier(e) (RAF)
  • Superviseur Cohésion sociale
  • Superviseur Terrain Sécurité Alimentaire et Moyen d’Existence/Mobilisation Communautaire(SAME/MOBCOM)

1: Responsable Administratif(tive) et Financier(e) (RAF)

Afin de renforcer son équipe, l’ONG Tin Tua recrute un/une Responsable Administratif(tive) et Financier(e) (RAF) pour son siège basé à Fada N’Gourma.

Missions principales :

Veiller au respect des systèmes et procédures administratifs, comptables et financiers, en s’assurant de la conformité des procédures engagées avec le manuel de procédures administratives et financières de l’ONG Tin Tua et des règlements et lois en vigueur au Burkina Faso et ceux des bailleurs. Il/elle devra promouvoir une utilisation rationnelle des ressources de l’ONG Tin Tua.

Description de poste

Placé (e) sous la responsabilité du Directeur Exécutif, le ou la Responsable Administratif (ive) et Financier (ière), est chargé (e) de :

  • Préparer et présenter les rapports de gestion au conseil d’administration ;
  • Assurer une gestion efficace des ressources humaines de l’ONG et superviser l’ensemble des personnels sur le plan administratif et financier dans le respect des lois locales relatives au travail ;
  • Garantir la fiabilité des comptes de l’ONG et l’établissement des documents financiers et comptables en conformité avec la législation et les exigences des PTF;
  • Produire des situations d’exécution budgétaires mensuelles des projets et programmes
  • Produire des états financiers fiables dans les délais;
  • Produire des états financiers intermédiaires
  • Préparer le projet de budget en relation avec les chargés de programmes ;
  • Elaborer le budget prévisionnel et produire une analyse régulière de l’évolution des charges de fonctionnement ;
  • Elaborer les procédures et les tableaux de bord pour une comptabilité budgétaire ;
  • Mener une action tournée vers l’analyse et le conseil sur les prévisions à court et moyen termes à l’attention du Directeur Exécutif ;
  • Veiller à la mise en œuvre des recommandations des Contrôleurs internes, des auditeurs et des évaluateurs ;
  • Proposer des solutions fiscales, sociales et organisationnelles ;
  • Superviser la consolidation des données financières et faire appliquer les normes comptables SYSCOHADA et internationales ;
  • Gérer la trésorerie de fonctionnement de l’organisation;
  • Co-signer les chèques et ordres de virement émis sur les comptes bancaires;
  • Mettre en œuvre les outils et procédures de la comptabilité générale
  • Administrer et contrôler les comptes;
  • Assurer l’appui et le contrôle des écritures comptables;
  • Mettre en place et suivre le recouvrement des créances;
  • Gérer les logiciels de gestion;
  • Assurer toutes autres tâches à lui confiées par la hiérarchie en lien avec son poste et dans le respect de la réglementation.

Qualification et aptitude requises :

  • Être titulaire d’au moins un diplôme reconnu par l’Etat de niveau Bac + 5 en gestion, finance-comptabilité (DCG/DECF, DSCG/DESCF, expertise comptable), contrôle-comptabilité-audit.
  • Justifier d’au moins trois (3) ans d’expérience professionnelle dont deux (02) ans au moins dans  un poste similaire ;
  • avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, PowerPoint) et des logiciel SAGE Compta et Paie ;
  • Avoir une expérience dans la gestion des fonds multi-bailleurs, dans la préparation du bilan et des budgets.
  • Avoir une bonne capacité d’interprétation et de mise en œuvre des procédures et normes financières ;
  • Etre libre de tous conflits d’intérêts et être engagé à protéger l’intégrité de l’ONG;
  • Jouir d’un bon caractère et faire preuve d’intégrité morale ;
  • Avoir une bonne capacité d’analyse, de rédaction et de synthèse ;
  • Avoir un esprit d’initiative et une rigueur dans le traitement des dossiers ;
  • Avoir une aptitude à manager et travailler en équipe, et avec différents groupes d’acteurs ;
  • Etre apte à travailler à un rythme soutenu et sous pression ;
  • Accepter de travailler en dehors des heures de service, en cas de nécessité ;

NB : Avoir une expérience en cabinet et/ou en ONG  serait un atout.

Composition du dossier de candidature :

  • Une demande adressée au Directeur Exécutif ;
  • Un curriculum vitae actualisé et détaillé, faisant ressortir les  expériences du/de la candidat(e) en relation avec le poste et contenant le nom de deux personnes de référence n’ayant pas de relation de parenté;
  • Une lettre de motivation ;
  • Les copies légalisées/scannes des diplômes.
  • Les copies/scannes des attestations et certificats de travail et de stage.

Nature et durée du contrat : Contrat à durée indéterminée.

Lieu d’affectation : Fada N’Gourma.

Procédures de recrutement :

  • Présélection sur dossier ;
  • Tests écrits ;
  • Entretiens oraux.

Lieu et date de dépôt des dossiers :

Les dossiers de candidature sous plis fermé ou par mail avec la mention « Recrutement Responsable Administratif(tive) Et Financier(e) » seront réceptionnés tous les jours ouvrables de 08 heures à 16 heures au siège de l’Association Tin-Tua (ATT), au secteur 3 à Fada N’Gourma ou aux adresses mail suivantes courrier@tintua.org en copie aurelie.foulani@tintua.org

La date limite de réception des dossiers est fixée au jeudi 13 août 2020 à 10h00mn.

Divers :

  • Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s pour la suite du processus.
  • La Société Africaine de Services Financiers se réserve le droit de ne donner suite à tout ou partie de ce présent appel à candidature.

2:Superviseur Cohésion sociale / Superviseur Terrain Sécurité Alimentaire et Moyen d’Existence/Mobilisation Communautaire(SAME/MOBCOM)

Poste à pourvoirNombre de PosteLieu d’affectationSuperviseur
Superviseur Cohésion sociale1DiapagaCoordonnateur cohésion sociale
Superviseur Terrain Sécurité Alimentaire et Moyen d’Existence/Mobilisation Communautaire(SAME/MOBCOM)1DiapagaCoordonnateur SAME/MOBCOM

-SUPERVISEUR TERRAIN COHESION SOCIALE
1.1 Description des tâches et responsabilités
Placé(e) sous la supervision du Coordonnateur  « Cohésion Sociale » de l’Association Tin Tua, dans sa zone d’action telle que définie dans son contrat de travail, elle/il aura les principales tâches ci-dessous :
–         Assurer la coordination technique de la composante « cohésion sociale » du PROGRESS ;
–         Encadrer et renforcer les capacités techniques des agents placés sous sa responsabilité sur les thématiques du projet ;
–         Veiller à la bonne planification et à la bonne exécution des activités dans le respect des normes de qualité requises, et des délais qui sont impartis pour chaque résultat de la composante « Cohésion sociale » du PROGRESS ;
–         Présenter trimestriellement et mensuellement à son supérieur hiérarchique, les planifications et les rapports d’exécution des activités aux fins d’évaluations périodiques ;
–         Veiller à la bonne exécution des tâches et responsabilités des agents placés sous sa responsabilité ;
–         Faciliter la conduite des activités au niveau terrain qui nécessitent des approches stratégiques et systémiques intégrant certaines spécificités socioculturelles.
–         Faciliter la mobilisation et la collaboration avec les partenaires clés de la composante « cohésion sociale » au niveau provincial, communal, et villageois ; ce sont les autorités administratives et politiques, les autorités coutumières et religieuses, les responsables des organisations de la société civile et des coalitions d’organisations, les autres leaders communautaires, et les autres acteurs intervenant dans le domaine du renforcement de la cohésion sociale ;
–         Participer aux réflexions stratégiques devant alimenter la stratégie d’intervention du projet dans la zone, tenant compte des dynamiques du contexte et des opportunités d’optimisation dans l’atteinte des résultats ;
–         Maintenir une bonne communication et une bonne relation avec les partenaires locaux ;
–         Veiller à ce que la mise en œuvre du projet n’engendre aucun cas de conflit, ou n’occasionne aucune possibilité de conflit pendant l’exécution du projet et voire au-delà ;
–         Veiller à la bonne exécution des règles administratives de l’Association Tin Tua par les agents sous sa responsabilité et par soi-même ;
–         S’interdire toutes actions de nature à compromettre la bonne mise en œuvre du programme PROGESS ;
–         Respecter et faire respecter les mesures de sécurité prescrites par l’Association Tin Tua et ses partenaires au PROGRESS.
 
1.2 Qualification et aptitude requises
–     Être titulaire d’un diplôme de niveau universitaire BAC+2 en Sciences Sociales, ou tout diplôme jugé équivalent ;
–     Avoir au minimum trois (03) ans d’expérience avec les ONGs, dont deux (02) ans dans le domaine ;
–     Avoir une expérience avérée dans la gestion d’équipe ;
–     Disposer d’une solide expérience dans le domaine du renforcement de la bonne gouvernance locale et de la décentralisation, dans la gestion des conflits, et dans la mobilisation communautaire et sociale, et dans le développement du partenariat avec les acteurs étatiques et non étatiques, et les leaders communautaires ;
–     Maitriser les dynamiques socioculturelles.
–     Avoir de bonnes connaissances en « informatique »  surtout en MS Office (Word, Excel, Power point, …) et Internet (mail, communication numériques,…);
 
II– SUPERVISEUR TERRAIN SECURITE ALIMENTAIRE MOYEN D’EXISTANCE ET MOBILISATION COMMUNAUTAIRE (SAME/MOBCOM)
 
2.1 Description des tâches et responsabilités
Placé(e) sous la supervision directe du Coordonnateur  SAME/MOBCOM du Programme PROGRESS de l’Association Tin Tua, elle/il aura les principales tâches ci-dessous :
 
–        Appuyer le Coordonnateur  SAME/MOBCOM dans la coordination, la mise en œuvre des activités terrain de la composante SAME/MOBCOM ;
–        Maintenir  un mécanisme de supervision inclusif avec tous les acteurs œuvrant au relèvement économique, le développement et la sécurité alimentaire de la zone d’intervention (services techniques déconcentrés de l’Etat, équipes terrains des ONG partenaires) ;
–        Représenter le volet SAME/MOBCOM du projet au niveau locale (zone d’intervention) à toutes les réunions de coordination locale (zone d’intervention) traitant des problématiques de développement économique et de sécurité alimentaire dans les zones sous sa responsabilité, sous la supervision du Coordonnateur  SAME/MOBCOM du projet ;
–        Participer aux réflexions sur les initiatives de plaidoyer liées à la Sécurité Alimentaire, à la Nutrition, à l’Eau et Assainissements, et au foncier proposées par les OSC, les ONG partenaires, ou les autres structures de développement locale ;
–        Maintenir une bonne communication et relation avec les partenaires en partageant les résultats de l’analyse de la progression des projets sous ses responsabilités avec l’accompagnement du Coordonnateur  SAME/MOBCOM ;
–        Assurer la gestion des rapports écrits, des procès-verbaux des réunions tenues au niveau locale ;
–        Mener des visites régulières sur le terrain pour rencontrer les bénéficiaires SAME du programme, les autorités locales et coutumières et rendre compte à la hiérarchie.  
–        Assurer la mise en œuvre logistique des activités SAME (planning des mouvements, suivi des stocks, besoin en équipement de son équipe, besoin en équipements pour les activités, etc.) ;
–        Assurer le coaching par une supervision constante, quantitative et qualitative, de l’exécution des plans de travail des animateurs/animatrices;
–        Former le personnel sous sa supervision, le doter en ressources et connaissances nécessaires afin qu’il délivre les meilleures performances ;
–        Promouvoir la redevabilité et l’engagement de chacun en communiquant clairement et régulièrement les attentes et en donnant des feedbacks constructifs ;
–        Promouvoir la bonne communication et circulation de l’information au sein de son équipe.
–        Proposer à temps au Coordonnateur  SAME/MOBCOM les prévisions de dépenses pour les activités terrain;
–        Vérifier et approuver les demandes de fonds et la justification des dépenses de son équipe ;
–        Fournir au Coordonnateur  SAME/MOBCOM en plus des rapports périodiques, le rapport de mission pour chaque mouvement sur le terrain en se basant  sur les TdRs des missions prévues;
–        Faire le suivi et la revue des rapports fournis par les animateurs ;
–        Fournir des rapports trimestriels et annuels de la composante au Coordonnateur  SAME/MOBCOM ;
–        Contribuer à la rédaction des rapports trimestriels et annuels de la composante SAME,
–        Participer à l’élaboration des documents de meilleures pratiques liées aux activités de SAME,
–        Vérifier et valider les outils de suivi-évaluation remplis par les animateurs/animatrices, en respectant le système de suivi-évaluation en place ;
–        Veiller à toute suggestions qui permettront d’améliorer la qualité de l’activité ou du programme ;
–        Participer à la conduite des évaluations, évaluation à mi-parcours et évaluation finale et toutes autres enquêtes.
–        S’assurer que ses animateurs/animatrices respectent les consignes de sécurité du projet, etc.
–        Veiller à la bonne exécution des règles administratives de l’Association Tin Tua par les agents sous sa responsabilité et par soi-même ;
–        S’interdire toutes actions de nature à compromettre la bonne mise en œuvre du programme PROGESS ;
–        Respecter et faire respecter les mesures de sécurité prescrites par l’Association Tin Tua et ses partenaires au PROGRESS.
–        Accomplir toute autre tâche sur demande du supérieur hiérarchique.
 
2.2 Qualification et aptitude requises
–     Être titulaire au moins d’un diplôme de niveau universitaire  BAC+2 en agronomie, Sciences Sociales, gestion et santé publique ou tout autre diplôme jugé équivalent ;
–     Avoir au minimum trois ans d’expérience avec les ONGs, dont deux (02) ans dans un poste similaire ;
–       Une expérience significative dans le domaine de la sécurité alimentaire et des moyens d’existence.
–       Avoir une expérience professionnelle dans la supervision d’activités SAME à forte participation communautaire.
–       Avoir une expérience professionnelle de coordination avec des autorités administratives, communautaires, civiles, militaires et des autres acteurs locaux.
–     Expérience en formation, renforcement des capacités ;
–     Avoir de bonnes connaissances en « informatique »  surtout en MS Office (Word, Excel, Power point, …) et Internet (mail, communication numériques,…);
 
III-Conditions générales valables pour tous les postes
–        Etre de nationalité burkinabé ;
–        Etre apte à faire des déplacements fréquents sur le terrain à moto ;
–        être âgé d’au moins 18 ans) ;
–        Etre disponible immédiatement ;
–        La maitrise du Gulmancema, du Moore, du Fulfuldé ou du Haoussa sera un atout.
–         être de bonne moralité, courtois et communicatif ;
–        Accepter de travailler à un rythme soutenu, sous pression et de vivre en milieu rural.
–        Avoir une forte autonomie dans le travail et la prise d’initiative, un esprit d’équipe, et un très bon relationnel (personnel, institutions, partenaires) ;
–        Ne pas avoir d’antécédents qui pourraient entacher la bonne marche du programme ;
–        Etre capable de travailler en équipe;
–        Etre respectueux/se des autres et des autres cultures.
 
V-Composition du dossier de candidature
Une demande adressée au Directeur Exécutif de l’Association Tin Tua/ONG ;
Un curriculum vitae actualisé et signé  (3 pages maximum);
Une lettre de motivation ;
Les copies légalisées/scannes des diplômes;
Les copies légalisées/scannes des Attestations et ou Certificats de travail, de stage ;
 
N.B : Un complément de pièces vous sera demandé en cas d’admissibilité.
 
VI. NATURE ET DUREE DU CONTRAT
Les candidats(es) qui seront retenus(es) bénéficieront d’un contrat à durée déterminée d’une année renouvelable après évaluation sur la base de la durée du projet.
 
VII. PROCEDURES DE RECRUTEMENT :
Le recrutement se fera par voie de présélection sur dossier, suivi d’une mise en situation et/ou un entretien oral avec les candidat(e)s présélectionné(e)s.
 
VIII. LIEU ET DATE DE DEPÔT DES DOSSIERS :
Les dossiers de candidature sous plis fermé ou par mail avec la mention « RECRUTEMENT (le nom du poste) Programme PROGRESS » seront réceptionnés tous les jours ouvrables de 08 heures à 16 heures et le samedi de 08 heures à 13 heures au siège de l’Association Tin-Tua (ATT),   au secteur 3 à Fada N’Gourma ou aux adresses mail suivantes courrier@tintua.org en copie aurelie.foulani@tintua.org
La date limite de réception des dossiers est fixée au jeudi 13 août 2020 à 10h00mn.
 
 
IX. DIVERS :
Ø  Les candidatures féminines sont fortement encouragées.
Ø  Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s pour la suite du processus.
Ø L’Association Tin Tua/ONG se réserve le droit de ne donner suite à tout ou partie de ce présent appel à candidature;

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *